Le CBD peut-il aider vos animaux domestiques ?

animaux

Depuis quelques années, les études sur le cannabidiol (CBD) montrent son potentiel sur le bien-être des êtres humains. Bien que souvent ce qui est bon pour nous n’est pas forcément adapté à l’organisme des animaux, cette molécule non-psychoactive serait également bénéfique à leur confort de vie.

Le cannabidiol (CBD) permettrait-il d’apporter du bien-être à vos animaux ?

Système endocannabinoïde : généralités


Le système endocannabinoïde est présent dans l’organisme de la plupart des vertébrés : chiens (Canidae), chats (Felidae), rongeurs (Rondentia), reptiles (Reptilia), oiseaux (Aves) … 

Composé de neurotransmetteurs, appelés cannabinoïdes endogènes ou endocannabinoïdes, et de récepteurs cannabinoïdes répartis dans les cellules du corps, le système endocannabinoïde permet de préserver l’homéostasie de l’organisme, c’est à dire de conserver un état d’équilibre de ce dernier en le prémunissant des perturbations engendrées par son environnement (douleurs, stress, sommeil, appétit, hygiène…).

Dans un organisme, une carence ou un excès de récepteurs endocannabinoïdes dans les cellules, ou de concentration des neurotransmetteurs endocannabinoïdes, peut-être régulé à l’aide d’un apport en phytocannabinoïdes (cannabinoïdes exogènes) afin de potentiellement soulager une pathologie.

Système endocannabinoïde : les études


Une étude, menée en 2012 à la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Pise, conclut sur la probabilité d’une corrélation entre l’augmentation des récepteurs cannabinoïdes et le soulagement des troubles inflammatoires et immunitaires de chiens atteints de maladie allergique de la peau comme la dermatite atopique (eczéma). [1]

D’après une étude de 2013, réalisée par l’Université de médecine vétérinaire d’Hanovre, les épilepsies canines seraient influées par un dysfonctionnement du système endocannabinoïde, plus particulièrement par la concentration du neurotransmetteur endocannabinoïde, l’anandamide. [2]

En 2017, des chercheurs de la Faculté de médecine de l’Université de Complutense à Madrid ont ciblé le rôle des récepteurs cannabinoïdes CB2, sur des chiens atteints de myélopathie dégénérative (lésion de la moelle épinière), afin de potentiellement protéger les cellules gliales (environnement des neurones qui interagissent avec le système nerveux) et soulager les douleurs neuropathiques. [3]

Le cannabidiol (CBD) contribue au bien-être des animaux


Les huiles riches en cannabidiol (CBD) permettraient de réduire la prolifération des tumeurs générées par un cancer du côlon en activant les récepteurs cannabinoïdes, d’après une étude préclinique pratiquée sur des souris à l’Université de Naples en 2014. [4]

En 2018 des chercheurs, de l’Ecole de médecine vétérinaire de l’Université de Cornell aux Etats-Unis, ont utilisé de l’huile riche en cannabidiol (CBD) afin de soulager des chiens souffrant d’arthrose.
A l’aide d’une dose de 2 mg par kg de cannabidiol (CBD) deux fois par jours, les chiens avaient retrouvé un confort de vie et une hausse de leurs activités journalières sans effets secondaires notables. [5]

Comme édicté précédemment, les phytocannabinoïdes comme le cannabidiol (CBD), en interaction avec le système endocannabinoïde, pourrait induire un soulagement des troubles inflammatoires et immunitaires de chiens atteints de maladie allergique de la peau comme la dermatite atopique (eczéma). [1]

De plus, la fréquence des crises d’épilepsies pourrait être réduite chez le chien à l’aide d’une dose de 2,5 mg par kg de cannabidiol (CBD) d’après une récente étude effectuée en juin 2019 au Colorado. [6]

Cannabidiol (CBD) : Posologie différente selon l’espèce animale


Les études précliniques sur le système endocannabinoïde et les phytocannabinoïdes sont principalement réalisées sur des rongeurs (souris et rat).

Des études plus récentes ont été menées sur le chien mettant ainsi en évidence les potentielles propriétés du cannabidiol (CBD), dans l’amélioration du confort de vie des autres vertébrés.

Cependant, chaque être-vivant ne possède pas les mêmes interactions avec les phytocannabinoïdes pour cause d’une différence de son système endocannabinoïde.

Par exemple le chien est très sensible au tétrahydrocannabinol (THC) puisqu’il possède un nombre important de récepteurs cannabinoïdes CB1. [7]

A contrario, le chat possède moins de récepteurs cannabinoïdes engendrant une posologie différente (dosage et fréquence plus élevé) qu’un chien ayant le même gabarit. [8]

Le métabolisme étant différent d’un être à l’autre, la posologie du cannabidiol (CBD) se fait de manière progressive jusqu’à l’obtention de l’effet de soulagement souhaité comme préconisé par le Comité d’experts sur la pharmacodépendance de l’Organisation Mondial de la Santé. [9]

Sources

[1] – L Campora, V Miragliotta, E Ricci, L Cristino, V Di Marzo, F Albanese, M Federica della Valle, F Abramo – Cannabinoid receptor type 1 and 2 expression in the skin of healthy dogs and dogs with atopic dermatitis

[2] – FK Gesell, AA Zoerner, C Brauer, S Engeli, D Tsikas, A Tipold – Alterations of endocannabinoids in cerebrospinal fluid of dogs with epileptic seizure disorder

[3] – M Fernández-Trapero, F Espejo-Porras, C Rodríguez-Cueto, JR Coates, C Pérez-Díaz, E de Lago, J Fernández-Ruiz – Upregulation of CB2 receptors in reactive astrocytes in canine degenerative myelopathy, a disease model of amyotrophic lateral sclerosis

[4] – B Romano, F Borrelli, E Pagano, M Grazia Cascio, R G.Pertwee, A A.Izzo – Inhibition of colon carcinogenesis by a standardized Cannabis sativa extract with high content of cannabidiol

[5] – LJ Gamble, JM Boesch, CW Frye, WS Schwark, S Mann, L Wolfe, H Brown, E S Berthelsen, JJ Wakshlag – Pharmacokinetics, Safety, and Clinical Efficacy of Cannabidiol Treatment in Osteoarthritic Dogs

[6] – S McGrath, LR Bartner, S Rao, RA Packer, DL Gustafson – Randomized blinded controlled clinical trial to assess the effect of oral cannabidiol administration in addition to conventional antiepileptic treatment on seizure frequency in dogs with intractable idiopathic epilepsy

[7] – E Mironchik-Frankenberg – Is THC Safe for Pets? What Owners Need to Know

[8] – M Savard – CBD for Cats : What You Need to Know

[9] – World Health Organisation – Expert Committee on Drug Dependence Fortieth Meeting – CANNABIDIOL (CBD) Critical Review Report

newsletter

Recevez nos dernières actualités, des informations et promotions sur nos produits

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *