Le CBD reconnu produit de consommation courante par l’Organisation Mondiale de la Santé

L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), institution spécialisée de l’ONU (Organisation des Nations Unies), a recommandé la déclassification du cannabis dans le tableau de la Convention Unique des stupéfiants dans un rapport paru le 26 janvier 2019.

Quels sont les conséquences de cette recommandation sur le cannabis thérapeutique ?

 

Depuis 2016, L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) et un comité d’expert, se penchent sur la déclassification du cannabis dans le tableau de la Convention Unique des stupéfiants. D’après un rapport paru le 26 janvier dernier, l’OMS recommande que le cannabis, actuellement dans le Tableau IV passe dans le Tableau III, reconnaissant ainsi ces valeurs thérapeutiques en intégrant les préparations à base de cannabinoïdes à ce tableau.

Cette recommandation de déclassification du cannabis n’est en rien un encouragement à la consommation de ce produit, mais permettra d’assouplir les lois internationales pour que certaines molécules qui composent le cannabis, puissent être utilisées à des fins thérapeutiques.

Cette déclassification aura comme conséquence l’autorisation à la préparation de tout type de mélanges, solide ou liquide, à base de cannabinoïdes et principalement de cannabidiol, ne dépassant pas les 0,2% de THC.

Mais la recommandation de l’OMS devra être validé par la Commission des Stupéfiants des Nations Unies qui se réunie en mars 2019, pour que cette déclassification du cannabis soit officiellement établie dans la Convention Unique des stupéfiants.

Bien que les pays membres des Nations Unies ne soient pas dans l’obligation d’appliquer à la lettre cette Convention, les vertus thérapeutiques de certains cannabinoïdes comme le CBD sont reconnus par un organisme médical international.

 

Sources :

https://defimedia.info/reclassification-du-cannabis-par-loms-un-cadre-legal-pour-eviter-les-abus-vivement-souhaite

https://www.norml.fr/l-oms-recommande-de-reclasser-le-cannabis/

https://www.norml.fr/lorganisation-mondiale-de-la-saute-autorise-le-cannabis-light/

 

L’ensemble de nos articles est écrit par Vincent, membre de notre équipe éduqué aux sujets des cannabinoïdes et diplômé d’école de Chimie. Les faits retranscrits au travers de notre blog d’information sont issus de la littératures scientifique internationale, dont les sources sont vérifiables et citées en fin de chacun de nos articles.

Copyright©

L’ensemble de ces données est la propriété de la société SWISS MEDICAL CANNABIS SA., de par les directives 91/250/CEE et 96/9/CE qui accordent respectivement la protection du droit d’auteur aux programmes d’ordinateur et aux bases de données. SWISS MEDICAL CANNABIS SA. se réserve le droit de saisir la juridiction compétente dans le cadre de toute copie ou reproduction de nos informations. Nous nous réservons également le droit d’exercer une saisine pour la demande de Dommages et Intérêt, de par l’article L. 331-1-3 du CPI qui dispose que “pour fixer les dommages et intérêts, la juridiction prend en considération les conséquences économiques négatives, dont le manque à gagner, subies par la partie lésée, les bénéfices réalisés par l’auteur de l’atteinte aux droits et le préjudice moral causé au titulaire de ces droits du fait de l’atteinte.

newsletter

Recevez nos dernières actualités, des informations et promotions sur nos produits

2 Commentaires sur “Le CBD reconnu produit de consommation courante par l’Organisation Mondiale de la Santé

  1. Pingback: Le cannabis médical approuvé par le Parlement européen | Swiss Medical Cannabis SA

  2. Pingback: La National Cancer Institute approuve l’usage des cannabinoïdes | Swiss Medical Cannabis SA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *